Concerts

 

Le festival jazz in Marciac aura lieu en 2015 du 27 Juillet au 16 août. 17 concerts gratuits sont donc proposés au public de l'Atelier (dans la limite des places disponibles)


27 et 28 Juillet 

Naïma Girou Trio



Naïma Girou est une jeune chanteuse contrebassiste Montpelliéraine. Issue d’une famille de musiciens, elle grandit dans le jazz.

Impulsée par cet héritage, elle monte un répertoire de standards qui lui ressemble. De Nat king Cole à Betty Carter en passant par Cole Porter ou Horace Silver, c’est dans un respect profond de l’identité de cette musique et de ses pères qu’elle évolue en trio. 

Elle est accompagnée à la batterie par Gabriel Rigaud, multi-instrumentiste à la curiosité musicale sans fin, en qui elle reconnait son binôme rythmique. C’est sur le jeu élégant de John Owens, guitariste irlandais avec qui elle travaille depuis des années, qu’elle évolue et partage une profonde complicité.

Naïma aime raconter des histoires à travers ces grands standards de jazz et nous en offre une interprétation personnelle.


Naïma Girou (contre-basse/vocal)

Gabriel Rigaud (batterie)

John Owens (guitare)


29 et 30 Juillet

Fada Do Samba




Depuis, les Fadas (les «fées» en portugais) proposent un univers qui rappelle les fêtes populaires au Brésil. S'inspirant d'un vaste répertoire de musiques traditionnelles mais aussi plus modernes, ils offrent un regard sur un large panorama musical que représentent le Brésil et ses musiques, sans doute parmi les plus festives du monde...

Au fil du temps, le groupe a su trouver son équilibre propre, son identité sonore, chaque instrument se faisant sa place. Ainsi est venu s'ajouter à la tradition initiale un mélange de sonorités plus actuelles, qui font se côtoyer samba, choro, pagode, samba-rock, et autres samba- funk...

Les Fadas puisent dans un répertoire aussi original qu'étonnant, enchaînant des morceaux plein de «saudade» à d'autres terriblement énergiques et dansants, le tout de façon authentique et sincère.

Difficile de résister à l'appel du rythme, de ne pas imaginer le soleil de Rio, lorsque résonnent les percussions typiques, les cordes du cavaquinho, les riffs du trombone ou de la flûte, portés par les appuis d'une basse solide. Enfin, le chant est particulièrement à l'honneur, comme il se doit dans la musique brésilienne! 


31 Juillet

Nico Russo trio 


Un belle soirée en perspective dans la tradition du jazz manouche.


1, 2, 3, 4 et 5 août 


Hard Bop's Night : Pierre Bauzerand invite : James Cammack, Shane Forbes, Nicolas Gardel et Illyes Ferfera




Le hard bop prend source dans un mouvement de reconnaissance par les noirs américains de leurs origines, appelé Black is beautiful (« Le Noir est beau ») : un retour aux sources de la musique, à l'Afrique et, en même temps, une réaction agressive (musicalement parlant) au cool jazz (d'où le terme « hard ») surtout dominé par les blancs. 

Mélange de be-bop et blues, soul, gospel, cet hommage aux années 50/60 vous rappellera la grande période des Jazz Messengers, Dexter Gordon, Clifford brown, Benny Golson, etc ….


Le groupe serra composé de James Cammack, contre-bassiste New-yorkais, anciennement bassite d’Amad Jamal pendant presque 30 ans, Shane Forbes, batteur Londonien, qui a notamment joué avec Dee Dee Brigewater et  China Moses entre autres. Et deux bon amis Toulousains, Nicolas Gardel à la trompette ( David Sanborn, The Headbangers ) et Illyes Ferfera, en ce moment en tournée avec André Minvielle. Pierre Bauzerand, piano, à l’initiative du projet, a joué l’année dernière pour le festival Jazz In Marciac à l'Astrada en trio avec James et Shane.


James Cammack (contre-basse)

Shane Forbes (batterie)

Nicolas Gardel (trompette)

Illyes Ferfera (saxophones)

Pierre Bauzerand (piano)


6 et 7 août

Les Roger's



Brass band de poche, les Roger's explorent et s'approprient le répertoire New Orleans d'hier et d'aujourd'hui.

Du swing, du funk « second line », des chansons créoles ou françaises cuisinées à la sauce louisianaise...ce jeune combo Toulousain vous embarque avec panache dans l'atmosphère chaleureuse et intemporelle du « berceau du Jazz ».

Sur scène ou en déambulatoire, Les Roger's c'est avant tout:


Camille Artichaut (clarinette/chant)

Cyril Latour (trompette/chant) 

Fabio Binard (trombone/chant)

Nathanaël Renoux (soubassophone/chant)

Ugo Guari (batterie/chant)

 

De par leurs voyages réguliers aux USA et dans les Caraïbes, leur musique ne cesse de murir.

"C'est pas du Beethov mais ce truc là ça r'bondit.."


http://lesrogers31.blogspot.com.es


8 et 9 août

IntO the mOOn + Jackson Scott



Quand un violon à l'âme slave, à la folie manouche, croise un beau jour une guitare et un chant à la poésie rock'n'roll, à l'onirisme folk, cela donne IntO the mOOn. Un groupe ou plutôt une union sacrée entre deux artistes, deux fortes personnalités musicales, Mirabelle Gilis au violon et à la mandoline, et Leander Lyons, voix et guitare.

IntO the mOOn compose une musique teintée de folie douce, ivre de rythmes et de sens, sculptée en forme de cabaret, d'odyssée jouissive et rock'n'roll, célébrée ici en anglais dans le texte.


Après le succès du premier album de Mano de Dios, "Sleep Through The Morning Light" en 2012, le chanteur et guitariste de flamenco, Jackson Scott sort son premier album solo, "Midnight Sketches" une édition limitée en vinyle .. .


Mirabelle Gilis (violon)

Leander Lyons (guitare/vocal)

Gael Carigand (batterie)

Pierre Bauzerand (claviers)

Jackson Scott (guitare/vocal)


http://www.intothemoon.com



10 et 11 août


Bullit



" Bullit " nous plonge dans l' atmosphère des films Américains en noir et blanc, en reprenant des standards de jazz composés et joués dans les années 60 - 70 par des Grands tels que Jimmy Smith, Wes Montgomery, Horace Silver, Pat Martino, Lee Morgan, ...


Roger Lepreux (orgue)

Robi (flûte)

Xavier Fernandés (guitare)

Jimmy Chambert (batterie)


http://quartetjazztoulouse.weebly.com


12 et 13 août

The Headbangers


Photo : Romain Serrano

The Headbangers incarne la nouvelle génération du Jazz français. Nicolas Gardel, trompettiste charismatique à la direction de ce sextet ravageur, est un enfant du Jazz. Son phrasé limpide et virtuose l’a amené à collaborer avec des artistes prestigieux et éclectiques : David Sanborn, Henri Texier, Electro Deluxe, … En mixant ses influences, Nicolas Gardel élabore son propre son qui flirte aux frontières du Jazz et de la Pop Rock, pour propulser le public dans un univers aux mélodies puissantes et aux rythmes saisissants . Avec son 1er album « The Dark Side of a Love affair » (oct. 2015), The Headbangers révèle sa griffe : une musique sans étiquette et sans concession, populaire et exigeante, sensuelle et féroce !


Nicolas Gardel (trompette)

Ferdinand Doumerc (saxophone)

Pascal Celma (basse)

Fabien Tournier (batterie)

Alexandre Cantié (claviers)

Dorian Dutech (guitare)


http://www.headbangers.fr